Le vendredi 15 avril 2022

TINGARI s’adapte aux nouveaux modes de travail

La crise sanitaire a accéléré la transformation des modes de travail. À commencer par le travail hybride, qui mixe télétravail et travail sur site. Pour répondre aux nouvelles attentes de nos collaborateurs, dès janvier 2021, nous avons adapté nos locaux, nos outils et nos modes de collaboration. Vincent Gossare, DRH chez TINGARI nous explique comment ont été opérés ces changements.

Pourquoi transformer les modes de travail chez TINGARI ?

Après une période de télétravail généralisé, il fallait redonner aux collaborateurs l’envie de revenir dans les locaux. À la suite de plusieurs consultations du personnel, nous avons déployé un flex office « intelligent » au siège. C’est une organisation souple, avec une place pour deux, qui s’adapte aux préférences de nos collaborateurs et aux éventuelles hausses d’activités.

Dans les agences, le présentiel est privilégié. Le distanciel est envisagé seulement si les bénéficiaires en font la demande, de manière à s’adapter à leurs besoins, hormis pour les tâches administratives.

Ces changements ont aidé les collaborateurs dans leur travail au quotidien, et contribué à l’amélioration de leur performance. « Cet effort d’adaptation doit être salué, note Vincent Gossare. Il a été crucial pour permettre la poursuite du service et c’est un vrai marqueur de la capacité de l’entreprise et de ses collaborateurs à s’adapter à des contextes compliqués. »

Ces transformations s’inscrivent aussi dans la politique volontaire de TINGARI pour modérer les risques psychosociaux (RPS). Alléger certaines contraintes, comme la réduction des temps de déplacements et donc de la durée des journées, facilite la vie des collaborateurs. Ainsi, en mars 2022, 91,9 % des collaborateurs sont satisfaits de leur qualité de vie au travail.

Quels aménagements pour s’adapter à l’hybridation du travail ?

Nous avons remplacé une partie du matériel existant : chaises, bureaux ou ordinateurs. Nous avons également entamé la dématérialisation du stockage de documents et, plus généralement, supprimé autant que possible nos stocks de papier. Avec succès : en mars 2022, 92 % de nos collaborateurs déclarent avoir diminué leur stockage papier.

Le déploiement du flex office s’est déroulé à l’aide d’outils créés pour gérer les locaux et les réservations. Ils ont été très utilisés et appréciés, avec un taux de satisfaction de 89 %.

Le taux de satisfaction globale des collaborateurs concernant leur environnement de travail technologique est de 93 % chez TINGARI en mars 2022.

Nous avons réfléchi à la faisabilité de chaque activité à distance ainsi qu’aux adaptations nécessaires pour télétravailler dans les meilleures conditions. La réorganisation a entraîné un travail de fond sur notre culture de l’accompagnement et l’évolution des métiers de l’accompagnement professionnel. « Dans nos métiers, pendant des années, on a juré que par le face à face en présentiel, poursuit Vincent Gossare. Nous avons repensé nos outils, mais aussi la façon dont on évalue le travail accompli. »

Comment gérer les équipes à distance ?

L’hybridation du travail demande un changement d’approche managériale. Nous avons donc formé nos managers, par le biais de formations et de webinaires dédiés, pour la supervision de leurs équipes à distance. « Nous allons continuer les formations, indique Vincent Gossare*. Nous accompagnons les managers dans un changement de posture : nous leur demandons de faire confiance avant tout. »*

TINGARI cherche à évoluer constamment pour répondre aux attentes du marché et des bénéficiaires, autant que de ses équipes. « Cette flexibilité est permanente dans le secteur du conseil en évolution professionnelle : elle fait partie intégrante de l’offre et reflète l’excellence opérationnelle des opérateurs », conclut Vincent Gossare.